Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Un commentaire retiré pour son caractère non constructif
gardé en page d'archives 

 

JMJ : RASSEMBLEMENT DE P'TITS CONS

Les centaines de milliers de jeunes catholiques cheminant vers l'Espagne pour acclamer leur vieux chnoque du Vatican "qu'a même pas d'couilles"sont, précisément en raison de leur jeunesse, les victimes ridicules de leur juvénile exaltation, laquelle est plus proche de la légèreté et de la vacuité des ânons spécialement venus se rassembler en troupeau pour mieux braire en choeur que de la gravité des âmes réellement éveillées qui s'isolent dans le secret de leur chambre.

En plus il faut subir dans les trains, aéroports, rues et autres lieux de réunion le folklore obligé accompagnant ce genre de manifestation, toujours le même : puérilités hystériques à base de guitares et de chants niaiseux.

Une preuve de plus que la jeunesse n'a vraiment pas le sens de l'innovation !

Les jeunes ont toujours été profondément bêtes, sottement grégaires, mollement consensuels, d'une rare insipidité : la parfaite caricature des adultes.

(A leur âge je constituais bien entendu une glorieuse exception à la règle. Ce qui est tout à fait normal étant donné que, contrairement à la grande majorité de mes frères humains, j'ai toujours fait tourner ma cervelle à plein régime. Ceci était juste une parenthèse n'ayant rien de superflu.)

La piété mièvre et bon enfant de cette immense étable de tendres crétins (élevés au BAC au rabais) autour de leur rock-star pontificale décidément dépourvue de couilles fait déplaisir à voir. Leur immaturité bruyante est un hymne d'inanité dédié au grand clown blanc qui, loin de leur conseiller de fermer leur gueule une bonne fois pour toutes, au contraire les exhorte à s'égosiller à travers d'incessants "alléluia" et "amen" qui les rendront définitivement lobotomisés, aplatis du ciboulot, aussi vifs et dignes que des carpettes au service de Rome et ses dogues.

Pardon... de Rome et de ses dogmes.

Ces jeunes "cathos branchés" qui chantent "Jésus-Cool" et prient "l'Esprit-Sympa" ne sont pas des âmes en éveil mais des ânes en vrai.

Raphaël Zacharie de IZARRA

=======

J'AJOUTE CECI :

Les "djeuns" ne sont que des petits crétins mais il est très mal vu de le dire, j'en ai parfaitement conscience.

Ce n'est pas moi qui commet une faute de réflexion ici mais les victimes de cette société hyper frileuse devenue incroyablement molle, flasque, insipide, bref "crétinement correcte".

Pour moi les SENIOR, les BLACK, les PERSONNES A MOBILITE REDUITE et autres ENFANTS DIFFERENTS n'existent pas.

Il n'y a que vieillards, des Noirs, des handicapés et des mongoliens.

Je hais l'hypocrisie et le manque d'humanité de ces nouveaux termes aseptisés qui puent le vrai racisme déguisé.

Raphaël Zacharie de IZARRA

 

2e commentaire 

Ce qui m'importune le plus chez ces adeptes fébriles d'une religion appréhendée en surface, c'est leur propension à répandre partout où ils séjournent des chants niaiseux avec leurs guitares .

Vous l'aurez compris, la religiosité sentimentaliste et immédiate de cette jeunesse s'extasiant benoîtement pour un oui ou pour un non, religiosité habillement récupérée par le Vatican, m'insupporte singulièrement.

De quoi se trouver finalement bien ridicules avec le recul d'une vraie expérience amoureuse qui les rendra tellement moins timorés dans quelques années, après cette mascarade d'expérience d'amour collectif qui ressemble plus à un embrigadement de jeunesse encore malléable digne des "meilleurs moments" de la Chine communiste qu'à l'expression réfléchie, profonde et sincère d'un authentique élan spirituel...

Au fait aviez-vous remarqué que ces pèlerins sont pour la grande majorité d'entre eux des célibataires ?

Ce qui expliquerait finalement bien des choses et c'est précisément là le coeur de ma critique.

Je vous rappelle en outre qu'un million et demi de jeunes, cela ne représente pas LA jeunesse du monde entier dans son ensemble mais seulement une infime fraction, une extrême minorité. Encore une fois certains se laissent berner par les apparences que zooment les médias.

Sur le plan médiatique les JMJ font la une. Mais numériquement parlant cela reste insignifiant. La grande majorité de la jeunesse a mieux à faire que chanter des mièvreries à cinq milles kilomètres de chez elle, surtout en ce qui concerne la jeunesse épanouie ayant la chance d'être en couple !

Pour moi la vraie piété se manifeste dans l'isolement et le secret d'une chambre close. C'est un face-à-face sincère avec soi-même et non une "méga teuf" pour puceaux en recherche de repères. Et la figure d'un pape hyper chaste n'est certes pas le meilleur exemple à donner à ces niais et niaises en danger de célibat durable !

Les JMJ sont une invention marketing de feu Jean-Paul II.

Les JMJ ne sont pas un devoir religieux comme l'est par exemple le pèlerinage à la Mecque pour les musulmans mais une simple "opération commerciale" du Vatican. C'est ce qui fait toute la différence entre cette vaste opération de crétinisation des jeunes et les vrais devoirs religieux.

Les jeunes étant beaucoup plus malléables que le reste de la population, il n'est guère étonnant que Rome a su en profiter pour leur lancer des messages pieux ajustés à leur tendre ciboulot. Entendons-nous bien : en soi je ne suis pas contre ces appels à la spiritualité. Le Vatican joue son rôle et il a raison de vouloir parler à la jeunesse.

La seule chose qui m'ennuie c'est que cette Eglise branchée, séductrice et populiste abêtit lâchement la jeunesse au lieu de l'édifier avec courage.

Il y a peu de gloire à attirer à elle des puceaux décérébrés. Il serait beaucoup plus remarquable qu'elle rassemble à ses pieds des hommes et des femmes à part entière au lieu de ces victimes de l'auto-suggestion religieuse.

Raphaël Zacharie de IZARRA                  
17.08.11    12h06