Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

° Seigneur Jésus, je te contemple cheminant sur les bords de la mer de Galilée et appelant tes disciples pour en faire des pêcheurs d’hommes (Mt 4, 18)
Nos pas dans tes pas, que nous soyons des disciples appelants par le témoignage d’amour que nous aurons les uns pour les autres et par la joie contagieuse que procure ton amitié.

° Seigneur Jésus, je te contemple entrant à Capharnaüm, dialoguant avec ce centurion romain dont tu as admiré la foi. (Mt 8,5)
Nos pas dans tes pas, que nous ayons un cœur ouvert à l’universalité de ton amour et que ce chemin parcouru ensemble n’exclut aucune différence de sensibilité, de religion, de culture, qu’il soit la voie de l’unité où tu nous veux.

° Seigneur Jésus, je te contemple parcourant  toute la Galilée, enseignant dans les synagogues, proclamant la Bonne Nouvelle et guérissant toute maladie et toute langueur dans le peuple. (Mt 4,23)
Nos pas dans tes pas, qu’ils nous conduisent à rejoindre chacun de celui que tu mets sur notre route et nous fassent, avec lui, porter son fardeau. Que nous soyons suffisamment pétris de ta Parole pour lui partager une parole de Vie et lui donner goût du Royaume.

° Seigneur Jésus, je te contemple recherché par les foules que tu prends en pitié et pour qui tu multiplies ta tendresse et ton pain. (Mt 14, 13)
Nos pas dans tes pas, que notre regard ne laisse personne sur le bord du sentier. Que la chaleur de notre accueil soit nourriture et réconfort pour les plus petits que tu aimes et qui ont faim d’amour fraternel.

° Seigneur Jésus, je te contemple toi le Fils, au milieu des enfants, les bénissant, leur imposant les mains en priant. (Mt 19, 13)
Nos pas dans tes pas, que cherchant toujours à faire la volonté du Père, notre charité inventive et enthousiaste nous donne de vivre l’Evangile dans la simplicité du quotidien et dans une communion profonde et vivante avec les générations nouvelles.

° Seigneur Jésus, je te contemple, entrant dans le Temple de Jérusalem et chassant tous les vendeurs, culbutant les changeurs. (Mt 21,12)
Nos pas dans tes pas, que nous soyons ces abeilles qui s’attardent sur les fleurs et non sur les épines ! Que le mal n’ait pas de prise sur nous et que nous ayons assez de grandeur d’âme pour ne jamais fuir le combat de la vérité de l’Evangile, de la justice et de la dignité humaine.

° Seigneur Jésus, je te contemple, traversant Jéricho, attentif au milieu de la foule à Zachée grimpé sur son arbre ; lui le rejeté que tu appelles par son nom et chez qui tu veux demeurer. (Lc 19,1-10)
Nos pas dans tes pas, que nous soyons en éveil de la soif de ceux qui n’attendent que l’étincelle d’une invitation, que l’appel d’un regard, d’un mot, d’un signe, pour se lancer avec joie à ta rencontre et donner un nouveau souffle à leur existence.

° Seigneur Jésus, je te contemple dans la prière que tu adresses à ton Père au soir du Jeudi Saint. Dans cette intimité sublime avec le Père, tu pries pour nous qui sommes à toi et pour tous ceux qui, par les paroles que tu suscites en nous, croiront en toi. (Jn, 17)
Nos pas dans tes pas, que notre vie devienne profonde communion au Père dans l’Esprit et que cette communion, source de toute fécondité, rejaillisse en une prière personnelle et communautaire incessante, vibrant aux dimensions de l’Eglise et du monde.

° Seigneur Jésus, je te contemple à l’heure de ta Passion, quand, sur la croix ton regard croise celui du larron repenti à qui tu promets le Paradis. (Lc 23, 39)
Nos pas dans tes pas, que la route parcourue ensemble en ta présence, vécue avec confiance dans le labeur de l’humble quotidien de toutes nos joies et de toutes nos croix, nous mène au terme de notre pèlerinage, dans la Lumière de la Vie éternelle où tu veux que nous soyons ensemble, avec toi, pour contempler ta gloire.

° Seigneur Jésus ressuscité, je te contemple t’approchant des disciples découragés sur la route d’Emmaüs, cheminant avec eux, leur expliquant les Ecritures, réchauffant leur cœur, te faisant reconnaître à la fraction du Pain. (Lc 24)
Nos pas dans tes pas, que nous puissions faire entrer dans notre vie ceux qui souffrent, parcourir avec eux, là où ils en sont, un bout de chemin ; suffisamment pour que cette marche les amène à te reconnaître dans le Pain de Vie et qu’ils ne cessent de méditer la brûlure de cette rencontre qui leur procurera la vraie joie.

° …

Seigneur Jésus, puisque c’est en marchant que se trace le chemin,
Ensemble, de campement en campement,
avec les générations nouvelles,
que nous gardions nos pas dans tes pas !

Sr Fernandes
Tag(s) : #Méditation