Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tous ceux qui ont des enfants ou travaillent dans l’éducation connaissent parfois des doutes et des moments de découragement : sans cesse il faut répéter, redire les mêmes choses. Il semble que ça rentre par une oreille et ressort par l’autre. J’entends aussi parfois la même réflexion de la part des catéchistes qui au bout de 2 ans de préparation à la profession de foi ou à la confirmation disent : « qu’en restera-t-il » ? Ils ont semé mais quels seront les fruits, personne ne peut le dire.

 

Une chose est certaine, la Parole semée finit toujours par porter du fruit, parfois là où on ne s’y attendait pas. Nous avons probablement connu de ces garnements dont on n’espérait pas grand-chose et qui devenaient des personnes très bien.

 

Il y a eu aussi de ces grands saints comme St. Paul ou St. Augustin, qui ont eu une jeunesse tumultueuse un peu semblable à cette semence qui tombe sur la pierre ou dans les broussailles mais en qui, contre toute attente, la Parole de Dieu finit par prendre racine.

 

Il y a des exemples contraires, comme ce jeune homme riche de l’Evangile, dont Jésus espérait beaucoup mais qui refuse  de le suivre.

 

Personne ne peut affirmer « moi je suis une bonne terre, accueillante, réceptive… » de même personne ne peut dire de l’autre, « il est une terre pierreuse, un sol plein de broussailles », car selon les moments nous sommes tous l’une ou l’autre de ces terres.

 

Ceci me fait penser à cette parabole d’un homme qui avait 2 fils : à l’un il dit : « va travailler à ma vigne » celui-ci répond « oui » mais il n’y va pas, tandis que l’autre répond « non » mais après avoir réfléchi, il y va.

Si au 1er abord le 1er fils semble être la bonne terre, accueillante, nous constatons qu’il n’en n’est rien. Tandis que l’autre, qui semble être comme le sol pierreux, la Parole y fait son chemin.

 

Ceci montre combien il est important pour le semeur de semer en abondance, sans a priori, sans distinction ni préjugé. Il sème sans se lasser, sans regarder l’échec, il croit que partout la Parole aura un effet, deviendra réalité. Rappelons-nous ces Paroles de la Genèse : « Dieu dit et il en fut ainsi ». Ce qui signifie que la Parole de Dieu et de même la parole d’homme a toujours un effet, est toujours créatrice.

 

Le prophète Isaïe l’exprime si bien : « La pluie et la neige qui descendent des cieux n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre, sans l’avoir fécondée. Ainsi ma Parole ne me revient pas sans résultat. »

 

Cette parole dont nous parle la Bible ne se réduit pas à une suite de mots, elle est l’ensemble de tous les moyens d’expression, de communication, c'est-dire nos gestes, nos actes, nos comportements nos attitudes jusque dans les choses les plus simples…tout parle !

 

Autrement dit cette parole peut être : un sourire, une main tendue, une porte qu’on ouvre, une visite, un coup de fil… autant de gestes qui parlent et portent du fruit.

 

Nous nous sentons un peu frustrés de ne pas pourvoir compter, peser, mesurer les résultats, mais peu importe, l’important c’est qu’ils soient fructueux. D’ailleurs si nous pouvons encore semer aujourd’hui n’est-ce pas le fruit de celles et ceux qui ont semé avant nous......

 

(N.Dame des Trois Vallées)

 

 

Tag(s) : #Méditation