Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
, le
Mis à jour le 14/03/2017 à 8h46
 

La Mission Ouvrière, née le 14 mars 1957, a prévu une dizaine de rassemblements « décentralisés » pour fêter son 60e anniversaire.

MARSEILLE (BOUCHES DU RHONE): "Paroisse missionnaire" catholique dans un quartier populaire de Marseille en 1952.

MARSEILLE (BOUCHES DU RHONE): "Paroisse missionnaire" catholique dans un quartier populaire de Marseille en 1952. /

Soixante ans après sa création, la Mission Ouvrière s’est donné de nouvelles priorités. Principalement active dans les quartiers populaires, la Mission assure aujourd’hui la coordination des acteurs de l’évangélisation dans le monde ouvrier en leur offrant les outils nécessaires à leur mission.

« Notre but est de relier dans la foi chrétienne ce que l’on vit quotidiennement au travail. À travers ces rencontres, nous souhaitons placer l’humain au cœur du travail », explique le P. Xavier Durand, délégué national de la Mission Ouvrière.

Apporter une réflexion adaptée aux problématiques contemporaines du monde du travail

Celle-ci voit le jour en 1957, au milieu de controverses entre l’Église et le monde ouvrier. Durant cette période, une décision du pape Pie XII imposant aux prêtres-ouvriers de se retirer des usines installe un climat d’incertitude : si la majorité accepte, l’autre moitié refuse de céder, se plaçant de facto en porte-à-faux vis-à-vis de l’Église. Craignant une « déchristianisation » et un rapprochement de ces prêtres-ouvriers avec le Parti communiste français, ce n’est qu’après le concile Vatican II que Paul VI les autorise à nouveau.

à lire : Le 23 octobre 1965, les prêtres au travail autorisés en France

Un passé révolu pour la Mission qui tente aujourd’hui d’apporter une réflexion adaptée aux problématiques contemporaines du monde du travail. Depuis deux ans, ses terrains de présence privilégiés sont les réalités du travail et la vie dans les quartiers populaires, avec une attention particulière aux migrants.

Célébrer le vivre-ensemble

« Dans les quartiers, les gens peuvent très vite se sentir isolés. Les rassemblements au niveau local permettent d’être à l’écoute et de cultiver un esprit de solidarité. C’est la raison pour laquelle pour les 60 ans, nous n’avons pas opté pour un événement national centralisé », poursuit le P. Xavier Durand.

Intitulés « Fêt’ensemble », les rassemblements pour fêter le soixantième anniversaire de la Mission tendent à célébrer le vivre-ensemble : un « nouveau défi » selon Benoît Noblet, délégué national adjoint de la Mission Ouvrière, qui résonne avec les enjeux des élections présidentielles.

Mahrukh Arif
Tag(s) : #La Croix