Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Isaïe 49,3.5-6
Psaume 39
1 Corinthiens 1,1-3
Jean 1,29-34

 

 

    Le 15 janvier 2017, l’Église catholique célèbre la 103e Journée mondiale du migrant et du réfugié pour laquelle le pape François a choisi comme thème de réflexion et de prière : «Mineurs migrants, vulnérables et sans voix».

À travers cette journée, le Saint-Père nous invite à nous unir avec nos frères et sœurs venus d’ailleurs, et à prier particulièrement pour les plus petits, les mineurs.

Cette journée nous aide aussi à faire l’expérience de la catholicité de l’Église,composée de membres de tous les peuples et de toutes les langues, unis autour du Christ.

 

Seigneur, parfois nous sommes enfermés dans nos peurs et nos inquiétudes, incapables d’envisager le futur avec espérance et dynamisme. Toi, tu nous ouvres les chemins d’avenir !                    

Ô Christ, quelquefois nous percevons la différence de l’autre comme menace et nous restons hostiles envers nos frères et soeurs venus d’ailleurs.Toi, Tu es le frère de tous !                     

Seigneur, tant de personnes errent à la recherche d’une patrie, tant de souffrances que nous ne savons pas soulager. Toi, tu relèves et Tu guéris !

 

Seigneur, Dieu de l’univers,
Tu es le Père de tous les enfants de la terre. Tu connais chacun.
Tu nous regardes non comme des êtres anonymes
mais comme des personnes, avec un visage, une histoire.


Chacun est pour toi un enfant bien-aimé!
Apprends-nous à nous regarder les uns les autres, comme toi, tu nous regardes.
Enseigne-nous à oser croiser le regard de l’autre.
Ouvre nos yeux pour te rencontrer en nos frères et sœurs.
Tu as une prédilection pour les petits.

Comme Jésus, tu te tournes vers les enfants et les jeunes.                                                        Chaque enfant est une bénédiction de toi.


Nous te rendons grâce pour leur force de vie et pour l’espérance dont ils témoignent.
Ils nous rappellent que l’avenir est devant nous :                                                                            un avenir à construire ensemble, en humanité.

Chacun peut y apporter sa pierre pour que la vie, la paix et l’espérance éclosent.
Tu ne détournes pas les yeux quand la vie est menacée.
Aucune souffrance, aucune vulnérabilité ne te sont étrangères.                                   
Tu entends les cris de tes enfants : ceux de nos voix comme ceux de nos gestes,                        de nos corps, de nos regards.
Tu vois la main tendue et le corps sans vie ; tu vois le regard accueillant                                        et les barrières que l’on dresse ;                                                                                                     tu entends les larmes d’une mère après le naufrage                                                                     et le rire de l’enfant qui a trouvé une nouvelle patrie.


Voici nos yeux, nos mains, nos intelligences et nos vouloirs.
Investis nos existences de ta bonté et de ta sagesse.

Donne-nous un cœur éveillé et compatissant.
Fais-nous grandir en humanité, en paroles et en actes.

Enseigne-nous le chemin vers la Vie.
Amen         

Ensemble, EN HUMANITÉ...(Soeur Christ Kohler)

 

Tag(s) : #Réflexions du LIEN