Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rien ne sert de nourrir, il faut partir à point.
 
 
1ère Lecture : Isaïe 35,1-10  
 Psaume 145  
 2ème Lecture : Jacques 5,7-10   
 Evangile : Matthieu 11,2-11
 AA3Lapinbleu557C-Jc5_7.jpg
 
Pour aller plus loin

Détails

 

-Ce lapin bleu est pressé. Tous les moyens sont bons pour aider la plante à pousser : un sachet d’engrais, de l’eau, de la lumière, de la chaleur. Par contre, tous ces moyens sont artificiels, on les a apportés ici.
-Il voudrait que sa petite plante pousse à vue d’œil. Seulement voilà, c’est un bonsaï… L’entretien est délicat, il met des années à pousser.
-Le lapin est excessif, il va donner ce qui est bon pour l’arbre, mais beaucoup trop d’eau, de chaleur, de lumière, d’engrais.
 

Questions

 
-Le cultivateur ne peut faire rien d’autre qu’attendre les produits précieux de la terre.
-Le Seigneur ne peut faire autrement qu’attendre que nous nous tournions vers lui.
-Et nous, nous ne voudrions pas attendre ? Nous voudrions que tout se fasse tout de suite. Nous voudrions que l’autre marche à notre rythme, qu’il pratique sa foi à notre rythme, qu’il pousse à notre rythme ? Dans quelles circonstances m’a-t-on aidé à grandir, dans la foi, dans la vie ? Qu’est-ce qui m’a aidé ? Qu’est-ce qui m’a freiné ?
Tag(s) : #le lapin bleu