Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vitrail de la nuit de Noël par Henri Matisse

 

La Nuit de Noël, une maquette pour un vitrail d'Henri Matisse, tous deux présentés à l'exposition L'oasis de Matisse, Stedelijk museum, Amsterdam, 2015.

 

Montage sur fond blanc de deux prises de vues : à gauche, le projet sur papier à taille réelle; à droite, la réalisation du vitrail (par les ateliers de Paul Bony).

 

Vitrail commandé par le magazine Life pour être présenté à l'occasion des fêtes de Noël de 1952 dans son immeuble du Rockefeller Center à New York.

Cette nuit

«une Bonne Nouvelle, une grande joie» 

«Oui, un Enfant nous est né !»    

                                                               

Il est le Sauveur, le Messie, le Seigneur, la «grâce de Dieu manifestée pour le salut de tous les hommes» pour le salut des hommes d’aujourd’hui.

La voilà cette Bonne Nouvelle !

En Jésus, Dieu ne cesse de venir à notre rencontre pour nous manifester son amour et nous donner sa paix. Par Jésus, Dieu dissipe nos ténèbres, et dans nos nuits, sa lumière nous guide.  Plus rien, désormais, ne sera comme avant.

Dieu avec nous,  
tu surprends l’humanité entière en n’étant pas dans la toute-puissance du tyran,
mais dans la promesse d’une naissance à venir. Accompagne-nous dans notre marche à l’amour, ainsi nous percevrons ta présence en l’autre.  

Dieu avec nous,
tu bâtis la justice et la paix, malgré la guerre,l’intolérance, la haine.
Apprends-nous à t’accueillir sans te manipuler, à construire avec toi un monde plus fraternel, ainsi nos déserts se changeront en vergers.

Dieu avec nous,                                                                                                                               tu réponds à notre espérance en nous partageant ta soif de libération.
Creuse en nos âmes la faim de ton  salut, pour qu’avec Marie et Joseph nous goûtions la joie d’être tous réunis un jour dans ton Royaume.
 
Dieu avec nous,
                                                                                                                            tu viens toujours nous sauver par l’amour désarmé de l’Enfant de Bethléem.                           Sois notre étoile dans la nuit de nos doutes, manifeste ta venue par des signes de pardon,     Toi, l’Emmanuel, de la crèche au  tombeau    

(Jacques Gautier)

                                                                                             

Tag(s) : #Réflexions du LIEN